• expérience inédite autour de La Traviata et des nouvelles technologies
  • Fleur Pellerin à ImaginLab Rennes
  • Projet ZEWALL

Ajouter un commentaire

CES 2013, et la 4G LTE?

Le premier contact avec le 4G LTE a commencé avant le salon (dès l'arrivée sur le territoire américain) pour les détenteurs d'Iphone 5 de la délégation française:
  • Première remarque: cela affiche "4G" dans la barre du haut
  • Deuxième remarque: ça va vite, la mise à jour de la boite mail est instantanée
  • Troisième remarque: la batterie se décharge rapidement ....
Plus sérieusement, le LTE est présent au le salon CES 2013 Las Vegas mais de façon assez marginale:
  • le CES est un salon d'électronique grand public (moins télécom que le MWC par exemple)
  • et le déploiement de la 4G LTE, aux USA, il est fait
Cela a d'ailleurs été une partie importante du message du PDG de Verizon, Lowel McAdam: "We've done the job". Maintenant il faut trouver et développer les usages:
  • dans les domaine de la santé, les services d'urgence, l'éducation, l'automobile (très présent sur la salon)
  • en lien avec le cloud, le big data, le machine-to-machine
  • en se retournant vers des partenaires (National Football League, start-ups, ....)
Un domaine continue a être mis en avant comme terrain d'expérimentation technologique, la diffusion live de vidéos avec le eMBMS (Evolved Multimedia Broadcast Multicast Service). L'enjeu est de pouvoir disposer d'un véritable mode de diffusion broadcast et non plus unicast de la vidéo sur le réseau radio. Le cas d'usage cité le plus fréquemment:
  • Un match de football américain, dans un stade très grand (c'est la norme)
  • Les spectateurs veulent pouvoir consulter les gros plans, les ralentis, les statistiques sur leurs tablettes ou smartphones
  • Un grand nombre d'utilisateurs "consomment" donc le même contenu vidéo au même moment dans un endroit unique (une cellule radio)

Le service n'est pas encore opérationnel commercialement (lancement courant 2013?) et d'ailleurs  le modèle économique n'est pas établi (c'est une des leçons assez surprenante du CES, la mise en avant de la technologie, les usages et les modèles économiques ne devant être trouvés qu'après).

Et il faudra des terminaux intégrant les derniers chipsets et modems LTE. Le stand Qualcomm, proche du stand Verizon, démontrait également de l'eMBMS, basé sur son dernier composant le Snapdragon 800 (composant intégré par ailleurs à une tablette dont la capacité bluffante à décoder de la 4K était démontrée à côté). Pour des smartphones intégrant de l'eMBMS, sachant que Qualcomm est dominant sur la fourniture des processeurs mobiles, il faudra attendre le 2ème semestre 2013.

Verizon démontrait également une solution de diffusion de vidéo en direct (voir http://store.livestream.com/products/livestream-broadcaster-lte), via un boitier à fixer sur une caméra. Bonne qualité vidéo mais une latence lié au temps d'encodage vidéo (réalisé par le boitier) loin d'être négligeable (plusieurs secondes).

L'intégration du LTE et de la vidéo est d'ailleurs une tendance, avec également le processeur Tegra 4 chez nVidia.

Des annonces similaires ont été également faites chez ST-Ericsson (voir le communiué de presse ici: http://www.stericsson.com/press_releases_fr/ST-Ericsson_NovaThorL8580_FR.pdf) et Renesas. Tous ces nouveaux modems LTE sont de catégorie 4 et permettraient des débits descendants maximum de 100 Mbits/s (pour 100 Mbits/s pour les terminaux 4G LTE actuels qui sont de catégories 3)  mais cela reste théorique pour le moment car les réseaux déployés ne supportent que les terminaux de catégorie 3 et aligne sur le comportement des catégories 4 sur ce mode.

Enfin, le français SagemCom a annoncé lors de ce salon la sortie d'une box résidentielle 4G LTE (voir communiqué de presse ici: http://www.sagemcom.com/fileadmin/CP/CP_SAGEMCOM_Fast_3965_air_EN_DEF.pdf). Il ne faut pas oublier que la 4G LTE peut être un moyen de couvrir des zones blanches en Très Haut Débit, cette approche ayant été retenue par les régulateurs (et les opérateurs) notamment en Allemagne et en Norvège.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.