• expérience inédite autour de La Traviata et des nouvelles technologies
  • Fleur Pellerin à ImaginLab Rennes
  • Projet ZEWALL

Ajouter un commentaire

Regarder la TV dans le bus devient réalité avec Ma TV Star

18 octobre 2013, nous vous parlions sur ce blog du lancement de l’expérimentation menée par TDF, Kéolis Rennes et Rennes Metropole sur 2 lignes de bus pour permettre aux usagers, via une simple application smartphone, d’expérimenter la TV en mobilité. Le service, nommé « ma TV star » est gratuit, et l’expérimentation est rendue possible grâce à la plateforme de diffusion DVB-T2 d’ImaginLab. Dans l’attente de savoir si le CSA donnera son aval pour poursuivre l’expérimentation au-delà du 31 mars, et tandis que France 3 monte à bord du projet, nous avons souhaité faire le point avec Amélie Kerbellec, chef de projet chez TDF sur la Télévision numérique et community manager sur cette opération afin de comprendre si l’opportunité d’ un véritable marché d’avenir pour les professionnels des transports en commun, ainsi que pour les acteurs du broadcasting ou les producteurs de contenus est envisageable.

 

TDF est porteur de ce projet « Ma TV Star », qu’est-ce qui vous a décidé ?

TDF souhaite se diversifier tout en restant dans le secteur de l’audiovisuel. Nous voulons porter et trouver de nouveaux usages pour la consommation de contenus audiovisuels et proposer de nouvelles innovations notamment technologiques. Développer un service pour les usagers de transports en commun via la  future norme de diffusion (DVB-T2), en partenariat avec Keolis Rennes et Rennes Métropole , nous a semblé être un bon début..

En quoi la TV Mobile apparaît elle comme un véritable enjeu pour l’avenir ?

On sent bien que les usagers sont de plus en plus dans l’attente de ce genre de services. Nous ciblons un public de 15-45 ans, habitué aux technologies numériques, rompus à la consommation de contenus multimédias à l’extérieur de leur domicile. Les premiersretours sont assez positifs et on se rend compte avec l’expérimentation, que ceux qui se connectaient quelques minutes pour essayer, restent désormais sur l’ensemble de leur trajet. On peut parler d’early adopters.

Par ailleurs avec la question de la réalité augmentée et des contenus enrichis, nous avons mis en place un service supplémentaire, permettant d’informer l’usager sur les temps de parcours, , les travaux en cours , son itinéraire, … On peut tout à fait imaginer les différentes possibilités offerte par notre projet pour des applications aussi bien pour des lignes urbaines que sur des lignes touristiques.

TV en direct, replay, contenus spécifiques, les pistes sont multiples.

8 chaines sont aujourd’hui disponibles, une application Iphone, … Y a-t-il un modèle économique existant ? A inventer ?

Tout est à inventer.  Nous n’avons pas aujourd’hui de modèle économique bien défini. Les prestataires de transports du territoire souhaitent se diversifier et proposer à leurs usagers des services innovants, qui leur permettront notamment de se différencier dans le cadre d’appels d’offres par exemple. Les chaînes qui participent (France 2 et France 3, BFM, TV Rennes, L’équipe 21, NRJ12, Direct 17, TMC et W9) testent aujourd’hui le potentiel  et les atouts de cette expérimentation A ce stade, nous n’avons pas encore de vision sur un déploiement plus large.

En quoi cela représente-t-il une innovation pour le monde du broadcasting ?

Grâce à la plateforme ImaginLab nous avons une technologie dédiée, adaptée à la réception de contenus en mobilité. On ne pourrait pas le faire avec la TNT d’aujourd’hui. Nous sommes sur une première européenne avec cette expérimentation. Les émissions sont diffusées en broadcast avec un point d’émission. Les bus sont équipés d’une antenne de réception DVB-T2, et nous avons développé un système de diffusion embarqué via un modem wifi. Au-delà de l’usage, Ma TV Star se place comme une expérimentation innovante technologiquement parlant.

Et demain ?

Nous attendons la validation du CSA pour poursuivre notre expérimentation. En parallèle nous sommes en contact avec d’autres sociétés de transports en France pour implanter notre  système. Mais soyons clairs, tout dépendra de la position officielle du CSA et des chaînes de TV sur la généralisation et l’exploitation du DVB-T2 en France. Nous sommes convaincus que ce nouvel usage sera un complément à la consommation de contenus TV en mobilité. C’est un nouveau service innovant, avec de belles perspectives auxquelles nous croyons fortement. 

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.