• expérience inédite autour de La Traviata et des nouvelles technologies
  • Fleur Pellerin à ImaginLab Rennes
  • Projet ZEWALL

MWC 2012 Barcelone : 28 fevrier

Back to the blog
Ci-dessous mes premiers retours sur l'édition 2012 du Mobile World Congress à Barcelone. En premier lieu, saluons les membres d'Images & Réseaux présents sur le salon, les PMEs en tête, Astellia,  Camka System, Haploid, Siradel, ainsi que les grands groupes Alcatel-Lucent, Orange, St-Ericsson .... En deuxième lieu, une tendance qui se développe chez les équipementiers télécoms: le stand entièrement fermé. Pas d'invitation, vous avez beau avoir payer 699 € pour accéder au congrès, vous ne verrez rien sauf à obtenir un rendez-vous via votre chargé de compte . C'était déjà le cas d'Ericsson, Huawei l'année dernière. Alcatel-Lucent a adopté la même approche cette année. Huawei a lui les moyens d'avoir deux stands: un public, un fermé. Chez NSN, un seul stand mais cela reste plus accueillant:  il est encore possible de voir trois démos à l'entrée. Notamment, celle-ci: C'est notre robot national Aldebaran, commandé à distance par LTE, avec en plus une camera HD qui retransmet le spectacle en direct. J'en ai rêvé, NSN l'a fait. Cette démonstration illustre aussi l'approche Cloud Computing & LTE: le cerveau (là ou sont les ressources CPU ou autres) peuvent être dans le "nuage". Concernant les terminaux, un des centres d'intérêt d'ImaginLab, il y a bien des smartphones LTE compatibles avec les fréquences européennes, mais pas que sur le salon:
  • certains annoncent le HTC Velocity 4G LTE chez Vodafone Allemagne dès jeudi : lire sur androidcentral
  • mais ce n'est pas le premier en Europe pusique le Samsung Galaxy S2 LTE est déjà disponible chez Tele2 en Suède : lire sur tele2
Certaines démos se font en effet sur un réseau de test 2,6 GHz, conformément aux plans de fréquences européens. D'autres se font toujours avec des terminaux marqués Verizon dans la bande des 700 MHz. A propos de Verizon Wireless, qui était l'année dernière un des acteurs du Hall n°8 (Hall of Fame?), je n'ai pas trouvé leur stand: sur le plan, Verizon Wireless est au hall n°4, qui est un parking réaménagé. Je poursuivrai ma recherche demain. ATT lui est bien présent au Hall n°8, mais sans démos et sans afficher de retour d'expérience sur son réseau LTE. Pourquoi mentionner ces deux opérateurs plus que d'autres? Parce que l'édition 2011 avait marqué leur forte implication et un retour au MWC, avec à la clé beaucoup de démos montrées par Verizon Wireless en partenariat avec des équipementiers européens (Alcatel-Lucent, Ericsson, NSN). L'édition 2012 marque donc une implication directe moindre ou moins visible. Car chez LG, c'est une démonstration de voix sur LTE (Voice over LTE) marquée Vérizon qui est montrée:
  • "Enjoy HD video streaming & VoLTE with conversational service"
  • le réseau LTE était fourni par ERICSSON
  • un client IMS propre à LG  sur son smartphone "Spectrum"
  • démonstration d'appel voix/video de mobile à mobile
Verizon Wireless fait donc toujours la course en tête au niveau innovation LTE: il sera sans doute le premier à faire de la VoLTE sur un réseau commercial. Et côté HTC? Pas de communication sur le LTE, le discours est essentiellement basé sur l'expérience audio et un seul modèle est exposé: le HTC One. Une variante HTC One XL(te) est annoncée avec du LTE donc, mais pas d'information sur la cible marché, la date et les fréquences supportées. Rien sur le HTC  EVO 4G LTE, annoncé à la fin de la semaine chez Vodafone Allemagne, pas visible sur le salon. Chez Samsung, c'est le Galaxy Note qui faite la une et attire les journalistes. Les démonstrateurs assurent que les Galaxy Tab et Galaxy sii LTE sont bien compatibles 2,6 GHZ. A vérifier. Côté opérateur innovant, des choses très intéressantes en Corée du Sud chez SK Telecom:
  • SK Telecom a déjà un réseau LTE opérationnel à l'échelle du pays depuis plusieurs mois, avec d'autres opérateurs également innovant comme LGU+. Le débit maximum est donc un fort différenciateur.
  • Déjà disponible, l’agrégation de flux Wifi / LTE, SK Telecom ayant également déployé un réseau de hotspots wifi
  • Bientôt disponible (2013), de l'agrégation de flux sur différents réseaux LTE (en faite, sur différentes bandes de fréquences allouées à un opérateur, c'est une des fonctionnalités du Advanced LTE), pour monter audessus de 300 Mbits/s
  • Et des femtocells LTE déjà disponibles!
Autre innovation cette fois-ci au Japon chez NTT Docomo:
  • eMBMS, le mode broadcast télévision du LTE
  • Lancement en avril 2012, c'est donc demain
  • Avec le modèle économique suivant: 4 € supplémentaire par mois pour l'abonnement. L'avenir nous dira donc si la Télévision Mobile Personnelle trouve son marché et sa technologie.
  • L'écran du smartphone se divise de façon à laisser de la place à Twitter et Facebook: il ne s'agit pas que de regarder la télévision sur un (petit) écran, si on ne peut pas faire autre chose en même temps, ce n'est pas intéressant
  • Sharp est le fournisseur du terminal
Deuxième signal sur eMBMS provenant de Qualcomm:
  • démonstration OTA MBMS
  • utilisant le chipset 8960
  • Diffusion point à multi-points
  • Basé sur un réseau de test Ericsson
  • Avec des bearers dédiés, One to Manu, on ERICSSON Network, dédicaces bearer.
  • 2 Flux vidéo H264, 1,4 mbps par flux, codage audio AAC+, s4 interface
Qualcomm fournit une API eMBMS de niveau service., Les petits hommes verts sont bien présents à Barcelone Peut-être un peu moins de monde que l’an dernier sur le stand Android, mais des animations assez habiles. Beaucoup d'applications connues (qype, netflix, shazam, glympse, ...). Mon coup de coeur peut-être parce j'étais au ski la semaine dernière: Recon instruments qui donne une  vision tête haute dans le masque de sa vitesse - compatible avec plusieurs modèles de masques - , de son altitude, .... La solution actuelle repose sur un appareil Android spécifique qui coute 360 €, disponible depuis octobre 2011, il peut être couplé à une caméra pour filmer sa descente(innovation de plus en plus présente sur les casques de ski cette année). Et en plus, ils sont canadiens. Enfin, quelques informations marchés et opérateurs lors d'une conférence avec DigiWorld Institute (ex-Idate)
  • Lire sur iDate
  • Pour Orange (Spain, Ignacio Carnero), le M2M est un énorme potentiel même si on ne 'est pas aujourd'hui comment il va se consolider techniquement et économiquement
  • Les smart cities, smartgrids sont aussi citées
  • Pour DigiWorld, même si le Advanced LTE permettra de diviser à terme le prix du Gigabit par 10 poru l'opérateur, les prix ne vont pas forcément baisser pour le consommateur, par contre son crédit pourrait monter à 10/20 GB. Digiworld évalue le cout de déploiament d'un réseau LTE à 500 M€ pour un pays européen moyen de 50 M€ d'habitants. Un déploiement national peut de faire sur une durée de 2 à 3 ans.
  • Telecom Italia a précisé que pour les opérateurs, le CS fallback n'est pas aussi bon qu'attendu et donc le VoLTE est bien la cible. La vidéo sur LTE est aussi une opportunité, au moins pour la visioconférence.
  • Pour tous les opérateurs, un réseau LTE ne s'exploite pas ou ne se surveille pas de façon différente. Mais ce n'est plus le réseau qu'il faut surveiller et monitorer: ce sont les services, qui eux sont de plus en plus nombreux et complexes, et la qualité d'expérience de l'utilisateur.
Tags: 
Back to the blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.