• expérience inédite autour de La Traviata et des nouvelles technologies
  • Fleur Pellerin à ImaginLab Rennes
  • Projet ZEWALL

MWC 2012 Barcelone : 29 fevrier

Back to the blog
Deuxième jour de visite en reprenant certains éléments d’hier (lire l'article sur le premier jour) : Verizon Wireless est bien présent mais seulement dans des suites privées. Donc pas d’informations directes sur leur déploiement 4G LTE. Quelques informations indirectes d’usagers : une personne m’a expliqué qu’avec du câble à son domicile, elle avait 15 à 25 Mbit/s descendant mais 500 kbit/s montant. La couverture 4G LTE à son domicile lui donne par contre du 12 Mbit/s descendant et 8 Mbit/s montant. D’où de nouvelles habitudes de connexion : pour surfer ou télécharger, utilisation du câble mais pour envoyer une présentation de quelques méga par mail, il vaut mieux utiliser la 4G LTE. Pas sûr que cela arrange nos opérateurs mobiles. Verizon Wireless et ATT ne semblent pas avoir non plus la même politique de qualité de service : priorité basse pour les clients ayant dépassé des limites « raisonnables » pour l’un dans des situations de cellule chargée, dégradation en mode gprs jusqu’à la fin du mois pour les utilisateurs ayant dépassé leur forfait pour l’autre. Autre sujet abordé hier, avec l’opérateur sud coréen SK Telecom : les femtocells. Le forum femtocell vient d’ailleurs de changer de nom en devenant le forum smallcell (http://www.smallcellforum.org/ avec notamment une section « white papers » très intéressante), regroupant donc les metro & micro cells (lieux publiques urbains ou ruraux), pico cells (entreprises) et femto cells (maisons). Progressivement, la cible des small cells évolue pour initialement adresser des problèmes de couverture, maintenant permettre l’augmentation de bande passante (au domicile, au travail ou dans des lieux publiques) voire offrir de nouveaux services domestiques. Le smallcell forum a également annoncé des initiatives pour l’adoption d’API standards définis par l’OMA (Open Mobile Alliance) et favoriser l'émergence de nouveaux services. L’année dernière, Picochip (racheté début 2012 par Mindspeed) démontrait un reference design de femtocell 4G LTE. Cette année, le reference design est intégré dans des produits, notamment ceux de la société sud-coréenne Contela Inc (http://contela.com/eng/index.html), avec des trials en cours chez SK Telecom en Corée du Sud et chez NTT Docomo au Japon. Le déploiement pour une utilisation commerciale est prévu courant Q2/Q3 chez SK Telecom, avec de fortes contraintes opérationnelles puisque la fonctionnalité VoLTE devrait aussi arriver à la même période chez cet opérateur. Ces femtocells supporteront 8 puis 16 terminaux connectés. Les Japonais Airvana et Hitachi semblent aussi fournir un écosystème (femtocell et gateway) complet ainsi que la société turque Argela (http://www.argela.com) A noter qu’ImaginLab a prévu d’aborder ce sujet via un stage dédié en 2012.

Un sujet qui intéresse le fixe et le mobile : RCS (Rich Communication Suite). En début de semaine, le GSMA a annoncé la disponibilité pour approbation en avril des spécifications RCS5.0 (http://www.gsma.com/rcs-specification-update/), qui réalise la synthèse entre les deux branches, RCS4.0 et RCS-e. En parallèle, ces services de communication enrichie – voix, vidéo, annuaire, messagerie instantanée, partage de contenu ….  – se dote d’un nom de marque, « JOYN » (http://joynus.com/) Quelques mots sur l’App Planet qui avait été la ruche des 2 dernières éditions : l’espace a été phagocyté par quelques grands acteurs : Intel, Nokia, RIM et leurs environnemenst pour développement d’applications. Du coup, pas ou peu de développeurs d’application indépendants, et donc pas de surprises ou découvertes.
Tags: 
Back to the blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.